AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Conrad - "Le monde brule, mais embrasse moi, il brulera toujours demain"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité




MessageSujet: Conrad - "Le monde brule, mais embrasse moi, il brulera toujours demain"   Dim 4 Nov - 18:13





Conrad Mateus Philips


❥ 22 ans ❥ Moon's Island ❥ Gay Célibataire ❥

Mon Histoire, ha la bonne blague. Vous savez un mec comme moi, son histoire se résume en quelques mots, pas grand chose mais bon. On va commencer par les parents. Mon père était un alcolo, ma mère une pu...prostituée pour ne pas être vulgaire. Vous voyez tout de suite la famille. Mais mon père avait un mérite, il était riche, blindé aux as, ne me demandez pas comment il faisait, j'ai vraiment pas envie de le savoir. Enfin bref, j'ai toujours grandit dans cet univers, vous allez dire : Oui mais tes parents s'aimaient et ils t'aimaient. Désolé de vous décevoir, j'étais ce qu'ils n'avaient jamais voulu, et eux ne s'aimaient pas le moins du monde, enfin ma mère n'aimait plus mon père, elle restait pour le fric, seulement le fric. Mon père était doux avec elle, il s'occupait d'elle et elle lui crachait à la figure. Donc évidemment pour qu'il lâche sa colère, j'étais là, son punching ball préféré. J'ai vécu comme ça pratiquement toute ma vie, mais lorsque j'ai eu 16 ans, quelque chose avait changé, ma mère était partie. J'étais en pleine crise d'ado, je buvais, je fumais, je couchais à droite et à gauche, avec des mecs avec des filles je m'en foutait. Je faisais que des conneries et j'aimais ça. Mais tous les soirs quand je rentrai chez moi vers 2 heures du matin, je perdais ma carapace, je redevenais le petit garçon sans défense qui se faisait battre par son père, qui n'avait commis qu'un crime, exister. Il me répétait sans cesse cette phrase: "Ne fais pas confiance à une nana fiston ! Elles finissent toujours par se barrer et elle te laisse la pourriture sur le bras" Puis il frappait. Évidemment la Pourriture dont ils parlaient c'était moi.

Puis est venu l'épisode de la Peste, dans le petit quartier ou j'étais, tout le monde flippait. La maladie faisait rage. J'étais un de ceux qui voulaient survivre. J'avais des armes, un Python et deux CZ5, je les avais volés à un vendeur au noir. Pour moi ces créatures, on pouvait les appeler comme on voulait, des malades, des contaminés. Dans le fond ce ne sont que des stupides bouffeur qui attendent la bonne occasion pour vous sauter dessus. Un soir je rentrais chez moi, j'ouvrai la porte. Mon père ne venait pas. Instinctivement je commençais à avoir peur, encore plus que lorsqu'il apparaissait habituellement pour me frapper. Je marchais doucement, j'entendais des bruits, des grognements. Puis je le voyais enfin, il avançait, la tête diforme, il puait la pourriture et je voyais les cadavres de rats à ses pieds. Il venait vers moi. Je sortis mon arme et sans hésiter une seconde, je tirai. Il c'est effondré dans un bruit sourd. Et là j'ai compris que je n'avais plus rien à faire ici, j'avais 20 ans, mon bac et du fric. Je passais à la banque et retirait toutes les économies de mon père. Puis je quittais la ville, direction Moon's Island.

Une fois arrivé, j'ai aidé à la protection de la ville, elle venait de voir le jour. On a construit un oasis de sureté pour les survivants. Mais ce que j'ai découvert plus tard. C'est que moi aussi j'ai été contaminé, pas par le même virus, un autre. Je ne devenais pas immonde, je ne puais pas la pourriture, je ne bouffais pas tout ce qui bougeait. Non, j'étais juste moi, mais en plus j'avais développé un don. J'avais peur, peur que cela me transforme en autre chose encore. Mais au final, j'ai fini par apprendre à m'en servir, discrètement. Personne ne sait ce que je suis. J'ai entendu ce qui arrive aux gens comme moi. Ils sont aussi tués comme les Geignards. Un bain de sang, voilà ce que devenais ma vie. A 22 ans j'avais déjà tué plus de gens que James Bond.


(F/M) LIEN ❥ description du lien souhaité.
(F/M) LIEN ❥ description du lien souhaité.
(F/M) LIEN ❥ description du lien souhaité.


© code de night sky. images de tumblr.


Dernière édition par Conrad M. Philips le Dim 4 Nov - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Conrad - "Le monde brule, mais embrasse moi, il brulera toujours demain"   Dim 4 Nov - 18:14



les dames d'abord


Prénom P. Nom
NATURE DU LIEN ❥ Nunc egestas, nisl sit amet feugiat tristique, nisl magna vehicula arcu, a consectetur nibh nunc vel massa. Vivamus ipsum massa, viverra sed egestas vel, condimentum ut magna. Morbi sodales dignissim nunc, non sodales justo elementum nec. Phasellus sit amet egestas lectus. Integer mattis odio eget enim egestas accumsan. Nunc sed adipiscing lectus. Sed accumsan libero et arcu aliquam vitae sodales quam viverra. Quisque in nunc sed sapien dictum sollicitudin vel nec arcu. Duis gravida malesuada elit, quis iaculis nibh dignissim et.

Prénom P. Nom
NATURE DU LIEN ❥ Nunc egestas, nisl sit amet feugiat tristique, nisl magna vehicula arcu, a consectetur nibh nunc vel massa. Vivamus ipsum massa, viverra sed egestas vel, condimentum ut magna. Morbi sodales dignissim nunc, non sodales justo elementum nec. Phasellus sit amet egestas lectus. Integer mattis odio eget enim egestas accumsan. Nunc sed adipiscing lectus. Sed accumsan libero et arcu aliquam vitae sodales quam viverra. Quisque in nunc sed sapien dictum sollicitudin vel nec arcu. Duis gravida malesuada elit, quis iaculis nibh dignissim et.





Dernière édition par Conrad M. Philips le Dim 4 Nov - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Conrad - "Le monde brule, mais embrasse moi, il brulera toujours demain"   Dim 4 Nov - 18:14



les gentlemen suivent


Prénom P. Nom
NATURE DU LIEN ❥ Nunc egestas, nisl sit amet feugiat tristique, nisl magna vehicula arcu, a consectetur nibh nunc vel massa. Vivamus ipsum massa, viverra sed egestas vel, condimentum ut magna. Morbi sodales dignissim nunc, non sodales justo elementum nec. Phasellus sit amet egestas lectus. Integer mattis odio eget enim egestas accumsan. Nunc sed adipiscing lectus. Sed accumsan libero et arcu aliquam vitae sodales quam viverra. Quisque in nunc sed sapien dictum sollicitudin vel nec arcu. Duis gravida malesuada elit, quis iaculis nibh dignissim et.

Prénom P. Nom
NATURE DU LIEN ❥ Nunc egestas, nisl sit amet feugiat tristique, nisl magna vehicula arcu, a consectetur nibh nunc vel massa. Vivamus ipsum massa, viverra sed egestas vel, condimentum ut magna. Morbi sodales dignissim nunc, non sodales justo elementum nec. Phasellus sit amet egestas lectus. Integer mattis odio eget enim egestas accumsan. Nunc sed adipiscing lectus. Sed accumsan libero et arcu aliquam vitae sodales quam viverra. Quisque in nunc sed sapien dictum sollicitudin vel nec arcu. Duis gravida malesuada elit, quis iaculis nibh dignissim et.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conrad - "Le monde brule, mais embrasse moi, il brulera toujours demain"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Conrad - "Le monde brule, mais embrasse moi, il brulera toujours demain"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tout le monde veut aller au paradis, mais personne ne veut mourir ( Sam )
» Le mangeur le plus rapide du monde soigne sa ligne
» Tout le monde à le droit à l'erreur mais bon...
» master 2 "monde du livre" à aix
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Know yourself
 :: Tu n'es plus seul. :: Les liens
-